International Standards and Conformity Assessment for all electrical, electronic and related technologies

News release – 2012 Number 05

Est-il possible d’imaginer un monde numérique sans MPEG?

 

Genève, Suisse, 2012-05-01 – MPEG, le Moving Picture Experts Group, fêtera le déroulement de sa 100e réunion le 2 mai 2012 à Genève, en Suisse.

 

English version / Deutsche Übersetzung

 

Map of Moldova

Nous savons tous que MPEG est le nom d’une extension de fichier, mais beaucoup d’entre nous ignorent que MPEG est le sigle du « Moving Picture Experts Group », le comité chargé du développement des normes pour la représentation codée des données numériques audio, vidéo et associées. Ce comité a, à ce jour, produit 331 publications. Le MPEG a été fondé par l’IEC (Commission électrotechnique internationale) et l’ISO (Organisation internationale de normalisation) dans le cadre du comité technique mixte ISO/IEC JTC1 pour les technologies de l’information. Il œuvre en tant que sous-comité SC 29 pour le Codage des images et des informations audio, multimédias et hypermédias, et groupe de travail WG 11 pour le Codage de l’audio et des images mobiles.

 

Afin d’augmenter la portée et l’interopérabilité de ses normes, le MPEG travaille également en étroite collaboration avec l’UIT (Union internationale des télécommunications). Cette collaboration a abouti à la norme de codage vidéo H.264 Advanced Video Coding (AVC), récompensée par un Emmy Award.

 

Chaque fois que vous écoutez un podcast ou les chansons les plus récentes sur votre lecteur MP3, que vous regardez un film ou jouez sur un appareil multimédia portable chez vous ou en voyage, que vous photographiez, filmez, ou partagez vos photos ou vos vidéos avec amis et parents grâce à votre caméra vidéo ou votre téléphone mobile, que vous regardez la télévision par satellite ou par câble, ou encore que vous écoutez un programme de diffusion internationale sur une radio numérique, le MPEG vous permet de le faire plus rapidement et plus efficacement.

 

Depuis que le MPEG a publié sa première norme, des milliards de fichiers encodés MPEG ont été utilisés dans un nombre impressionnant de systèmes multimédias professionnels mais aussi grand public, des lecteurs portables MP3 aux appareils domestiques tels que les lecteurs de DVD ou encore la plupart des récepteurs radio et télévisés numériques en service dans le monde entier.

 

Au fil des ans, les normes MPEG ont permis de fournir avec régularité des taux de données et de compression plus élevés afin d’améliorer la qualité des informations audio et vidéo. Grâce à ces normes, il est possible de partager, distribuer et échanger du contenu, et les multiples appareils audio, vidéo, multimédias, de jeu et de diffusion peuvent interagir facilement. Il n’est donc pas surprenant qu’aucune autre famille de normes n’ait rencontré une adhésion aussi universelle à tous les niveaux, de l’industrie au consommateur.

 

Dès 1996, la contribution du MPEG à l’industrie des multimédias a été reconnue par la NATAS (l’Académie nationale des arts et des sciences de la télévision des États-Unis) qui lui a attribué un Emmy Award en ingénierie, récompensant ainsi ses travaux sur la normalisation internationale des formats JPEG, MPEG-1 et MPEG-2. Les experts du MPEG ont gagné une reconnaissance encore plus prestigieuse pour leur contribution à l’amélioration de l’expérience de visionnage des consommateurs, qui leur a valu deux autres Emmy Awards en 2008 et 2009. En 2008, ce prix est venu récompenser le codage de compression MPEG-1 et MPEG-2 associé à la vidéo, aux CD et MP3, à la télévision numérique, aux décodeurs numériques et aux DVD. En 2009, c’est la norme MPEG-4 AVC (codage vidéo avancé) qui a été distinguée par un Emmy Award. Le groupe de spécialistes du codage vidéo de l’UIT-T a également reçu un Emmy Award pour sa participation aux travaux sur cette norme.

 

Les normes de compression MPEG jouent un rôle central pour l’IEC. Plusieurs comités d’études s’appuient sur ces normes pour leurs travaux sur les appareils et les protocoles destinés aux systèmes multimédias et aux systèmes de diffusion. Un secteur d’activités qui se chiffre en millions de dollars compte sur les normes internationales de l’IEC et il lui serait bien plus difficile de vendre ses produits sans le travail fourni par le MPEG.

 

Les réunions du MPEG rassemblent en moyenne plus de 300 spécialistes, venus d’une vingtaine de pays et représentant plus de 200 entreprises dont le domaine d’activités recourt à l’audio numérique, à la vidéo et au multimédia. Spécialistes et entreprises devraient être encore plus nombreux à participer à la réunion de cette année, la 100e du MPEG. Le Groupe fêtera en effet un quart de siècle d’une intense coopération entre des experts de dizaines de pays et de centaines d’entreprises, unis par un même objectif: construire et faire progresser l’ère numérique.

À cette occasion, Ronnie Amit, Secrétaire général et CEO de l’IEC, rend hommage au JTC1 de l’ISO/IEC, et aux spécialistes du MPEG plus particulièrement: « Le JTC 1 est un Comité technique très important au sein de la famille IEC », souligne-t-il avant d’ajouter : « J’aimerais remercier tout particulièrement les experts du MPEG pour leur contribution remarquable au monde multimédia, qui touche les personnes du monde entier et a été à juste titre reconnue à l’échelle internationale par de prestigieuses récompenses décernées par l’industrie du divertissement. »

À propos de l’IEC

L’IEC est l’organisation la plus importante au monde pour ce qui est de la préparation et de la publication de normes internationales pour l’ensemble des technologies électriques, électroniques et connexes, que l’on désigne collectivement par « électrotechnologies ». Elle rassemble 163 pays et près de 10 000 experts.

 

Les normes internationales de l’IEC comprennent des mesures et spécifications techniques valables à l’échelle mondiale et garantissent à l’échelle mondiale le fonctionnement sûr et efficace des appareils électriques ou électroniques ainsi que leur parfaite interopérabilité. Les travaux de l’IEC recouvrent une large gamme de technologies : les véhicules électriques, les énergies renouvelables et la génération, la transmission et la distribution de l’électricité, mais aussi les réseaux intelligents, les appareils électroménagers et l’équipement bureautique, ou encore les piles, la nanotechnologie et les protocoles de communication, ne représentent que quelques-uns de ses domaines de travail. L’IEC apporte son soutien à toute forme d’évaluation de la conformité et s’occupe de la gestion des Systèmes d’évaluation de la conformité, permettant de certifier les équipements, systèmes ou composants conformes aux normes internationales.

 

À propos des Emmy Awards

Depuis 1948, les Emmy Awards permettent de récompenser l’innovation et le développement dans le domaine des technologies de la diffusion, et de reconnaître les entreprises, les organisations et les particuliers pour des progrès technologiques ayant un effet considérable sur l’ingénierie de la télévision. Les lauréats des Awards sont déterminés par un jury de professionnels reconnus provenant du monde de la télévision, de la diffusion et des nouveaux médias.